Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"A kiev, Victor tente péniblement de survivre. Journaliste au chômage, il a adopté Micha, un pingouin dépressif, rescapé du zoo. Lorsqu'un patron de presse propose à Victor de préparer des nécrologies de personnalités encore bien en vie, Victor suate sur l'occasion. Mais voila que ces personnes se mettent à disparaître à une vitesse alarmante... Crimes commandités par la mafia ou réglements de comptes politiques ?"

Avec un 4ème de couverture comme ça, je m'attendais à un sympathique thriller humoristique et décalé. Il n'en est rien. Niveau intrigue, ça n'avance pas. Les éléments peinent à s'enchainer ; à la moitié du bouquin, il s'est à peine passé plus que ce le résumé raconte. Niveau humour et intrigue, ça ne vaut pas mieux. Le loufoque se limite pour bonne moitié à la présence du pingouin, qui ne fait pas grand chose à part regarder dans le vide. Pour l'autre moitié, il s'agit de  quelques rencontres et situations improbables, trop réalistes pour créer un univers loufoque crédible, trop improbables pour mettre en valeur l'histoire. On est loin d'un Murakami ou d'un Vian, ou même d'un tas d'autres histoires se voulant originales.
Bref, je me suis fait chié sec avec ce roman, ce qui m'a d'autant plus surpris que les autres critiques que j'ai pu lire en étaient pourtant positives. Une simple histoire de goût sans soute... Mais pas le miens en tout cas.

Note globale : 3/10

 
Tag(s) : #Bibliothèque, #Critiques