Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Warhammer 3] Comment utiliser les actions de créature

Le Bestiaire et son Compagnon pour Warhammer 3 fournissent tout un tas de créatures et le matos correspondan, mais le moins que l'on puisse dire est que l'utilisation du paquet de cartes d'actions que cela inclus ne coule franchement pas de source...

Après suivi des discussions sur le sujet sur le forum de Edge et lecture de la FAQ US, j'ai fini par avoir une vision plus claire du sujet. J'ai compilé ces éléments et ceux d'autres sources pour proposer à Edge de les inclure dans une éventuelle future FAQ en français. En attendant de savoir si ce document verra le jour, comme ces informations risquent de s'avérer bien pratiques pour les MJ, je les ai postées sur le fil de discussion Edge (cf. le long poste en milieu de 2nde page).

Et comme cela est une excellente occasion de reprendre un peu d'activité sur le Coin du Lutain, je vous recolle tout ça ici !

Bonne lecture et bon jeu.

EDIT : les informations qui suivent sont désormais compilées dans une aide de jeu complète : consultez mon Guide du Bestiaire !

Comment savoir quelles actions peuvent être utilisées par quelles créatures ?

Ces informations sont issues d'une précision officielle apportée par un auteur sur le forum US de Warhammer chez Fantasy Flight Games. Les parties en italique sont par contre des ajouts personnels me semblant apporter des clarifications utiles et cohérentes. Ces passages en italique ne sont donc pas officiels.

Les créatures présentées dans le Bestiaire ont accès aux cartes d’actions suivantes :

1) Toute action de base (voir page 183 du Guide du Joueur) cohérente pour la créature. Exemple : il semble peu logique qu’un sanglier dispose de l’action de base Tir, alors qu’un gobelin pourrait l’avoir.

2) Toute action spéciale mentionnant la créature (ou le type de créature auquel elle appartient) sur la ligne « Utilisée par : »

3) Toute action que le MJ attribuera à la créature pour la personnaliser.

Le type et le nombre de cartes d’actions recommandés pour personnaliser une créature est indiquée à l’aide d’icônes sur la carte de créature (voir page 8 du Bestiaire pour plus d’informations). Alternativement, le MJ peut préférer personnaliser ses créatures en utilisant la règle présentée en page 46 du Guide du Maître du Jeu.

Le MJ doit cependant garder en tête que plus les créatures auront accès à un nombre important de cartes d’actions, plus la rencontre sera difficile pour les PJ.

Toutes les actions « Utilisées par » une créature ne doivent pas nécessairement lui être attribuées – le MJ doit sélectionner une partie seulement de ces cartes, selon sa vision de la rencontre et la difficulté qu’il souhaite lui donner. Les cartes ayant le trait de la créature ou de la famille de créature devraient être privilégiées, ou affectées en majorité, en partculier pour celle présentant également le trait Base.

Par exemple, le Bestiaire propose une quinzaine d’actions « Utilisées par » le gobelin. Le MJ devrait attribuer à ses gobelins une partie seulement de ces actions. Il devrait pour cela privilégier des actions comme Koup ! ou Tous sur lui !, qui disposent du trait Peau-verte, plutôt que Coup bas, qui est « Utilisée par » les gobelins mais dont le seul trait est Skaven. L'action Koup ! devrait tout particulièrement être affectée en priorité car elle dispose des traits Peaux-vertes et Base.

Cependant, il est important de bien considérer qu’il ne s’agit là que d’un ensemble de lignes directrices. Le MJ est libre de les adapter pour choisir les actions qui lui sembleront appropriées au style de jeu de son groupe et aux besoins de ses rencontres.

Par ailleurs, ce système permet de surprendre en les joueurs en variant les actions utilisées par un type de créature recnontrées à plusieurs reprises. Par exemple, les gobelins pourraient utiliser des actions différentes selon qu'ils soient équipés de lances, d'arc ou de lames, ou bien selon qu'il s'agisse de gobelins de la nuit ou de gobelins des montagnes ou des forêts, etc.

Afin de faciliter la sélection des actions lors de la préparation de rencontres, je posterai ici deux articles complémentaires proposant des listes de cartes d’action standard pour les créatures courantes, ainsi que la liste complète des actions « Utilisées par » les créatures présentées dans le Bestiaire.

Quel côté des cartes d'action faut-il utiliser ?

Ces informations sont issue de la FAQ US. Ma traduction n'est cependant pas strictement exacte en termes de formulation, mais la signification est la même. Les exemples sont de mon crus et ne sont pas présents dans la FAQ d'origine.

Chaque carte d’action de créature contenue dans le Compagnon du Bestiaire dispose de deux faces. L’une représente l’action standard telle qu’elle a été conçue pour les créatures ou familles de créatures l’utilisant. L’autre face propose une variante de cette action, destinée à étendre son usage à d’autres types de créatures, par exemple en cas de personnalisation de créatures.

La face correspondant à la version « standard » est celle correspondant à l’attitude de la créature l’utilisant. Par exemple, l’action Coup Sauvage est utilisée par les Hommes-Bêtes. Les Hommes-Bêtes ont une attitude téméraire, donc le côté « standard » de la carte est le côté rouge, et sa variante étendue est le côté vert. Un Homme-Bête utilisera donc le côté rouge de cette carte, et son côté vert pourra être utilisé par d’autres créatures que le MJ aurait personnalisées en leur fournissant cette action. Ainsi, si le MJ personnalise un Orque noir en lui attribuant Coup sauvage, le côté vert de la carte d'action sera utilisé, bien que l'Orque Noir ait une attitude téméraire.

Cependant, là encore le MJ est libre d’adapter ces lignes directrices afin d’utiliser le côté des cartes qui lui semblera le mieux convenir aux actions qu’il souhaite attribuer aux créatures lors des rencontres. 

N'hésitez pas à consulter mes autres articles en rapport avec celui-ci :

 

Tag(s) : #Jeu de Rôle, #Warhammer, #Bestiaire