Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation d'un PNJ clé du début de la campagne du Souffle des Dieux pour Warhammer JdR : Grotius, une sympathique fripouille à mi-chemin du marchand et de l'escroc, qui sera à l'origine des péripéties exotiques des PJ dans l'Acte 2.

Grotius Van Der Staadt est le fils unique d'une famille de petits bourgeois Marienbourgeois bouffis d'ambition sociale. Misant sur leur fils, ils lui offrir l'éducation des précepteurs les plus réputés de la ville, avant de l'envoyer comme scribe auprès d'un de leur contact, un riche marchand de Nuln. Mais passer ses journées à dresser des inventaires et bilans comptables n'était pas vraiment la principale des préoccupations du jeune Grotius... Curieux, fêtard, jovial, le Marienbourgeois passa bien vite plus d'heures dans les tavernes du quartier étudiant que devant son Grand Livre des Comptes. A tel poit qu'il ne sut pas vraiment à quel moment il avait fini par être renvoyé...

Soucieux d'éviter l'ire parentale, Grotius prit la poudre d'escampette avec l'un de ses mailleurs compagnons de fête, le brillant apprenti-sorcier Bernardt. Les deux comparses écumèrent les routes du sud et de l'ouest du Vieux Mondes durant des années, de l'Empire à la Tilée, puis à l'Estalie et à la Bretonnie. Joyeux et inscouciant, Bernardt était le compagnon idéal, et savait s'attirer la sympathie de la majorité des gens qu'ils croisaient ...l'autre partie étant destinée à tomber dans les crochets des petites combines et arnaques que Grotius imaginait constamment.

Leur chemins se séparèrent brutalement en Bretonnie. Une romance ayant mal tournée força Bernardt à prendre précipitamment la fuite, sans même un adieu à son compagnon. Mais qu'importe, Grotius saurait bien s'en sortir seul ! Un gain au jeu finit par le rendre propriétaire de quelques arpents de vigne dont on tirait un vin passablement excécrable. Mais Grotius venait dans le même temps de se faire embaucher en tant qu'aide auprès d'un des sommeliers les plus réputés de Brionne. Bien vite, quelques grands crus s'avérèrent avoir pris un sacré goût de bouchon, tandis que l'on vit l'apparition d'un vin d'une rare finesse bien qu'issu d'une vigne totalement inconnue... Notre escroc fini par parvenir à revendre sa vigne à prix d'or à un viticulteur un peu trop crédule. La somme fut immédiatemment réinvestie dans une cargaison de spiritueux dont la revente dégagea d'impressionnants bénéfices, sans doute renforcés par quelques discrètes retouches sur les étiquettes des bouteilles... C'est ainsi que de fil en aiguille, notre fripouille posa les bases d'une future  fortune marchande.

Bien des années ont passées. Grotius est devenu  un riche marchand de Marienbourg, grâce à de prolifiques contrats d'import d'alcools Bretonniens revendus à prix d'or sur le marché Impérial. Si l'essentiel de son activité est désormais parfaitement légale et honnête, quoique âprement négociée, l'homme n'a pas perdu de sa malice. Son don pour l'escroquerie a été troqué contre un véritable talent à se tisser des réseaux de connaissances au sein duquel les arrangements et accords profitables vont bon train. La fougeuse jeunesse semble bien loin désormais : notre homme s'est empaté, et plus rien en lui ne rappelle le jeune aventurer. Pourtant, il n'a rien perdu de son opportunisme ni de son ambition... Car malgré son air à ne pas y toucher, il vise désormais haut et loin. Son objectif : s'offir une place au Conseil des Dix, ce groupe qui rassemble les dix plus riches marchands de Marienbourg, et qui dirige l'ensemble de la puissante capitale économique.

Et pour cela, Grotius est prêt à tout. L'homme n'est pas mauvais, loin de là. Pas du genre à faire tuer un adversaire, ni à kidnapper femme ou enfants. Lorsqu'il ne voit pas en quelqu'un une éventuelle source de profit, il s'avère d'ailleurs un compagnon tout à fait jovial et agréable. Disons qu'il dispose simplement de sa propre vision de l'honnêté... Il n'hésitera pas à user de stratagèmes et de duperie pour parvenir à ses fins. Une petite intimidation, un document volé, une arnaque habilement menée... Quel mal y a-t-il à donner un petit coup de pouce au destion ? Surtout lorsqu'on est réputé pour sa bonhommie et que l'on sait feindre à merveille la surprise, l'innocence et la sincérité...

 


Profil

Toutes les modifications de caractéristiques (talents...) sont incluses dans le profil.

 

 

 

Race : Humain
Carrière : Marchand (ex-bourgeois, ex-escroc, ex-scribe)

 

 

 

CC CT F E Ag Int FM Soc
29 31 31 35 23 53 44 55
A B BF BE M Mag PF PD
1 14 3 3 4 0 0 0

 

 

Compétences : Talents :
Alphabet secret (rôdeur)
Baratin (+10%)
Charisme
Commandement
Commérage (+10%)
Conduite d'attelages
Connaissances académiques (droit)
Connaissances académiques (oenologie) (+10%)
Connaissances générales (Bretonnie, Empire, Estalie, Tilée)
Connaissances générales (Wastelands) (+20%)
Cuisine
Evaluation (+10%)
Escamotage
Expression artistique (acteur)
Fouille
Jeu
Langage secret (langage de guilde)
Langue (Bretonnien, Reikspiel)
Langue (classique)
Lire/écrire (+10%)
Métier (calligraphe)
Métier (marchand)
Marchandage (+10%)
Natation
Perception (+10%)
Résistance à l'alcool (+10%)
Calcul mental
Code de la rue
Dur en affaires
Eloquence
Linguistique
Sociable
 

 

 

Publication : 16/11/2009 - Mise à jour : 10/12/2009

 

Tag(s) : #Jeu de Rôle, #Warhammer, #Ne noyez pas mon cognac !, #Luisa pleure, #Le Souffle des Dieux, #Personnage