Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Une guerre atomique dévaste la planète, et dans la France détruite un groupe de survivants s'organise en communauté sédentaire derrière les remparts d'une forteresse. Le groupe arrivera-t-il à surmonter les dangers qui naissent chaque jour, de l'indiscipline de ses membres, de leurs différents idéologiques, et surtout des bandes armées qui convoitent leurs réserves et leur "nid crénelé" ?"

Un roman post-apocalyptique bien éloigné d'un Mad Max ou d'un Spinoza encule Hegel ! Ce thème classique du roman d'anticipation est ici abordé sous l'angle du réalisme et du psychologique. Comment une poignée de rescapés doit-elle s'organiser pour survivre dans un monde ravagé ? Lorsqu'il ne reste plus rien, le moindre bout de ficelle, le moindre clou tordu peuvent devenir des biens précieux ; et l'avenir de l'humanité peut se retrouver suspendu à un cheval ou un simple sac de grain... Dans ces conditions, sur quelle base reconstruire la société humaine ? Quelle place pour les anciennes idéologies politiques et codes sociaux, quel sens donner aux pratiques religieuses adorant un Dieu qui semble avoir abandonné les hommes ?
Les réponses à ces questions et problématiques sont parfois surprenantes, voir dérangeantes (une position parfois un peu trop old school pour à mon goût), mais toujours intéressantes. Bien que d'un rythme de narration très lent, ce roman de 640 pages se dévore sans une bribe d'ennui, tant il est passionnant de suivre l'évolution de ces pauvres survivants. Un coup de coeur à conseiller !

Note globale : 9/10

A noter que ce livre à fait l'objet au début des années 80 d'une adaptation cinématographique avec Micel Serrault, Jacques Dutronc, Jacques Villeret et Jean-Louis Trintignant. Un casting assez surprenant dans lequel je peine à retrouver les personnages du roman !
 
Tag(s) : #Bibliothèque, #Critiques, #Post-Apo