Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation d'un nouveau personnage pour Warhammer. Il apparait originalement dans le scénario Une histoire de fesses.

Heidi Krahef, Prince des Voleurs

S'il est en Empire un personnage redouté des riches marchands, bourgmestres de villages, et nobles de bas étages, il s'agit bien du Prince des Voleurs. Ce personnage mystérieux, dont l'identité réelle n'a jamais été découverte, frappe de manière toujours aussi éclatante qu'imprévisible, signant de son nom ses prestigieuses interventions. Tout le monde se souvient du centre de collecte des impôts d'Altdorf, qu'il  vola quatre nuit consécuitves, ou des entrepôts de blé des richissimes Van de Kuypers, qui furent vidés jusqu'au moindre grain en plein centre de Marienburg ...tandis que les entrepôts voisins emplis de matières précieuses ne furent même pas touchés, bien que l'on y trouva également un billet signé du nom du Prince des Voleurs... Pour une raison inconnue, le Prince des Voleurs ne fait pas l'objet de recherches proportionnées aux spectaculaires vols commis, comme si les victimes n'avaient finalement que faire de ses pertes... ou bien comme si elles craignaient que cela ne jette trop de lumière sur de douteuses affaires.

Car le Prince des Voleurs ne vole pas par hasard. Il s'agit d'un des plus grands fidèles de Ranald que porte l'Empire ; ou plutôt d'une des plus grandes fidèles. Car le meilleur secret du Prince des Voleurs, c'est qu'il est une femme. La légende veut que Ranald lui-même se pencha sur son berceau, la marquant d'une empreinte de patte de chat sur la fesse droite. Abandonnée par ses parents qui y virent là le signe d'un grand malheur, elle grandit dans un groupe de gamins des rues, avant d'entrer dans une guilde des voleurs puis dans une guilde de Ranald. Toujours, les deux credos de son protecteur furent les siens : liberté et bonne fortune. Aujourd'hui, Heidi vit une sorte de sublimation des principes de son Dieu. Depuis plusieurs années maintenant, détachée de tout principe de richesses, elle erre à travers l'Empire, allant là où le hasard le porte ...c'est-à-dire rarement au mauvais endroit. Elle recherche les vols les plus prestigieux digne de son rang et de talent, mais surtout choisit soigneusement ses victimes. Car derrière chacun de ses vols se cache une injustice flagrante, que son acte vient en quelque sorte équilibrer ...ce qui explique en général le peu de poursuites dont elle fait l'objet.

En-dehors de cela, Heidi est une splendide femme pleine de vie. Elle n'hésite pas à profiter de chaque occasion de mordre la vie à pleine dents, et considère la vie entière comme un terrain de jeu. Chaque imprévu, chaque difficulté n'est pour elle qu'un nouveau défi à surmonter, qu'elle affronte avec calme et assurance. Déterminée, d'une incroyable agilité, redoutable bretteuse, Heidi connaît aussi ses limites et sait lorsqu'elle à affaire à une proie plus grosses qu'elle. Elle trouve alors toujours le moyen de faire tourner court sa fâcheuses posture et de s'enfuir avec élégance ...pour mieux revenir lorsque la situation lui sera plus favorable. Heidi, enfin, est avant toutes choses fidèles aux principes de Ranald. Si elle n'hésite pas à se servir de sa rapière lors de ses effractions, elle abhorre la violence gratuite et le meurtre. Bon nombre de ses victimes, sont d'ailleurs de brutaux gangs de racketteurs ou de lâches brigands tout juste bons à brutaliser les plus faibles. Heidi a également une certaine idée de justice. Elle n'a aucun scrupule à créer quelques remous là où elle passe, considérant les désagréments qu'elle provoque comme des marques du hasard engendrés par les actes de Ranald. Mais elle ne tolérera pas que des vies ou des destins soient brisés par ses actes, et interviendra alors pour réparer ce qu'elle a provoqué.


Profil

Toutes les modifications de caractériqtiques (talents...) sont incluses dans le profile.
 
Race : Humaine.
Carrière : Maître-roublard (ex Compagnon de la fortune, ex Ami des pièces)

 

CC CT F E Ag Int FM Soc
46 45 34 33 62 44 51 56
A B BF BE M Mag PF PD
2 15 3 3 4 2 0 0

 

 

Compétences : Talents :
Alphabet secret (voleur)
Baratin
Charisme
Commérage (+10%)
Conduite d'attelages
Connaissances générales (Empire +10%)
Crochetage (+10%)
Déplacement silencieux (+10%)
Dissimulation
Equitation
Escalade (+10%)
Escamotage (+10%)
Esquive
Evaluation
Filature
Focalisation
Fouille (+10%)
Jeu (+10%)
Langage secret (voleur)
Lire/Ecrire
Marchandage
Natation
Perception (+10%)
Ambidextrie
Chance
Camouflage urbain
Code de la rue
Connaissance des pièges
Dévotion discrète
Fuite
Inspiration divine (Ranald)
Magie commune (divine)
Maîtrise (armes de jet)
Réflexes éclairs
Sang-Froid
Sociable
Sur-ses-gardes
Spécial :
Marque de Ranald (quelconque) [TdlR-243]
Marque de Ranald (marqué par Ranald) * [TdlR-243]


* il s'agit de la fameuse tâche en forme de patte d'oiseau (symbolique du corbeau de Ranald) qu'Heidi porte sur sa fesses droite. Cf le scénario "Une histoire de fesses" pour plus de détails.

 

 

 

Sortilèges d'inspiration divine de Ranald : Sortilèges de magie divine commune :
Furtivité de Ranald (5) [WJRF-164;TdlR-229]
Bonne fortune (7) [WJRF-164;TdlR-228]
Ouverture (9) [WJRF-164;TdlR-229]
Oeil de Ranald (12) [TdlR-229]
Confusion (14) [WJRF-164;TdlR-228]
Visage du pauvre (16) [TdlR-229]
Bénédiction de courage (3) [WJRF-146;TdlR-216]
Bénédiction de célérité (4) [WJRF-146;TdlR-216]
Bénédiction d'endurance (5) [WJRF-146;TdlR-216]
Bénédiction de soins (5) [WJRF-146;TdlR-216]
Bénédiciton de puissance (6) [WJRF-146;TdlR-216]
Bénédiction de protection (7) [WJRF-146;TdlR-216]
Sortilèges de magie divine de Ranald :
Bénédiction de chance (5) [TdlR-217]
Bénédiction de Ranald (5) [TdlR-217]

 

 

 

Dotations : Vêtements :
Selon les circonstances, mais en général :
- cape de discrétion **
- anneau de son

 
Selon les circonstances
Armure :
Tête(0) ; Corps (0) ; Bras (0) ; Jambes (0)
Armes :
Rapière (BF-1 ; rapide)
Couteau caché (BF-3)
Argent :
Selon les circonstances

 

 

** la cape de discrétion est un vêtement aussi magnifique que légendaire. Cousue il y a plusieurs siècles par d'habiles artisans Tiléens, et bénites par plusieurs générations de prêtres de Ranald, elle a été aperçue au cours du siècle aux quatre coins du Viuex Monde et même, dit-on, en Arabie et à Cathay. Nul ne sait s'il s'agit de différentes capes similaires ou d'une seule et même cape qui passe on ne saitcomment des mains d'un adeptes de Ranald à un autre. Les fines lignes dorées qui ornent la cape se déplacent s'en qu'on s'en apercoive, formant d'étranges arabesques qui donnent parfois une sensation de trouble ou de diffu lorsque l'on regarde trop dans leur direction. Le porteur de lacape dispose d'un bonus de +10% à ses tests de Discrétion.

 


Heidi dans "Une histoire de fesses"

 

 

 


Plusieurs semaines avant les évènements du scénario une histoire de fesses, les pas de Heidi l'ont menée à Delberz, où elle décida de séjourner quelques jours. Laissant trainer yeux et oreilles comme à son habitude, elle fut prompte à entendre parler du groupe de racketteurs qui sévissait en ville auprès de la plupart des commerçants, et ce dans la moindre impunité, malgré plusieurs plaintes auprès de la milice locale. C'était plus qu'il n'en fallait pour aiguiser sa curiosité... Après quelques filtaures, elle découvrit ce qu'elle pressentait : la bande de racketteur était menée par Anselm, le sergent-chef de la milice. Pis, celui-ci était en rapports visiblement amicaux avec Ludovicus Schlimme, l'un des 3 bourgmestres à la tête de la ville, bien connu pour sa formidable collection de joyaux et pierres précieuses dont il fait un fructueux commerce à travers tout le Vieux Monde. Or, Heidi finit par surprendre une conversation entre Ludovicus et Anselm qui laissait comprendre que ce dernier serait un vieux brigand recherché pour de nombreux vols de joyaux. Capturé par un chasseur de primes, il fut ramené à Delberz, où Ludovicus, seul au fait de sa capture, passa un marché avec lui : son trésor contre sa liberté et un poste stable... Depuis, Anselm se refait une santé sur le dos des commerçants de Delberz, et sert également d'homme de main pour Ludovicus, rendant "visites" aux ennemis et opposants de Ludovicus afin d'asseoir la min-mise de celui-ci sur la ville de Delberz. Les quelques plaintes reçues sur le sujet ont été noyées et confondues avec les infructueuses plaintes liées au rackettage.

Heidi sut immédiatement que Ranald venait de lui faire un nouveau clin d'oeil. Quelques heures plus tard, la majorité de la collection de joyaux de Ludoikus disparaissait, malgré qu'elle fut sous une solide protection  autant physique que magique. A la place, trônait sur les écrins de velour un vieux papier de mauvaise qualité, identique à une dizaine d'autres qui avaient été placardés sur les murs de la ville : la mise à prix, vieille de plus de 10 ans, de la tête d'un certain Selmo, redoutable voleur de bijou Tileén...

Ludovicus fut prit d'une fureur noire. Plutôt que d'étouffer l'affaire pour protéger Anselme et lui-même, il décida de rattrapper ce Prince des Voleurs qui en savait décidémment trop. Car, si toutes les alarmes magiques avaient été désactivées, l'une d'entre elle avait eu le temps de se réactivée : un flash visuel qui saississait quiconque passait le pas de la salle aux bijoux. Ainsi donc, si le visage du Prince des Voleurs n'avait pas été saisit, le sortilège rendit aisément une image de son dos, et donc de son accoutremment... Comment ne pas identifier cette somptueuse cape ! Quelqu'un avait effectivement apparçu un cavalier revêtu de ce vêtement et faisant route vers la Baronnie de Locken. Quelques jours plus tard, une bande de malandrons arriva dans la région, posant de nombreuses questions au sujet du Prince des Voleurs. Anselm n'eut plus qu'à leur donner un maximum d'informations

Heidi, elle, pris tranquillement la direction de la baronnie de Locken. Elle ne tarda pas à apprendre par les commérages que sa veste l'avait identifiée. Loin de s'inquiéter, elle continua tranquillement ses pérégrinnations, jusqu'à dépasser un certain colporteur halfeling qui faisait route dans la même direction qu'elle. En apercevant la lueur de malice qui luisait dans son visage, une idée vint à l'esprit d'Heidi... Une petite heure plus tard, lorsqu'elle arriva au bord de l'étang, elle découvrit Darald et Linotte en train de se conter fleurette. Voila qui allait lui permettre de joindre l'utile à l'agréable ! Elle  utilisa son sortilège de Visage du pauvre pour cocher le coffret contenant les bijoux de Delberz, puis fila droit vers les deux Darald et Linotte. Ils furent tout d'abord déçus d'être interrompus dans leur tête à tête, mais Heidi se montrant très avenante, tout se petit monde finit par faire plus ample connaissance via une petite baignade dans l'étang. Pendant ce temps, comme l'avait espéré Heidi, Sam Grossepanse les délestait de leurs vêtements et autres effets personnels, débarassant Heidi de cette cape devenue gênante... Heidi n'avait plus qu'à se procurer de nouveaux vêtements et faire demi-tour incognito.
 

 


Dernière mise à jour : samedi 13/12/2008 à 20h20.
Tag(s) : #Jeu de Rôle, #Warhammer, #Une histoire de fesses, #Le Souffle des Dieux, #Personnage