Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoire d'occuper Chrystal Captain qui ne peut pas lire les scénars Warhammer, voici un nouveau récit Blood Bowl. Où vous découvrirez l'heureuse aventure de mon équipe de Gobelins de la Nuit : les joyeux Furious Champis. Cliquer ici pour en discuter sur le forum FBB !


Connaissez-vous le shroomin'ball ? Non ?? Et bien c'est que vous n'avez pas lu l'étude d'Albrech Kinear, professeur Emérite à l'Université de Nuln !

Constatant la folie furieuse et l'hystérie générale reignant dans le monde du Blood Bowl, l'éminent professeur décida de se pencher très sérieusement sur le sujet.

Un simple sport peut-il réellement pousser des halflings à affronter des hommes-bêtes assoiffés de sang, et à recommancer avec autant d'entrain la semaine suivante contre des ogres ?
Comment des êtres si rafinés que des elfes peuvent-ils décider de s'entasser par milliers dans les gradins d'un stade, en ingurgitant des litres d'hydromel et en beuglant des injures à l'encontre d'un arbitre ?
Comment ce même arbitre n'a-t-il pas immédiatement remarqué le roulemort nain qui écrase un à un tous ces elfes présents sur le terrain ?
Pourquoi un gobelin peut-il parfois réussir à briser la jambe d'un minotaure en pleine course ?
Comment des joueurs au plus niveau peuvent ne pas réussir à ramasser un ballon simplement posé à terre, et loin de tout adersaire ?

Les savantes études menées par Albrecht Kinear ne tardèrent pas à déterminer l'origine de cette folie : le shroomin'ball, un minuscule champignon invisible à l'oeil nu.
Le shroomin'ball est extrèmement rare. Il ne peut se développer que sur une surface en cuir régulièrement arrosée de sang, de sueur, et de Bloodweiser. Concrètement, il est donc difficilement imaginable que ce champignon puisse pousser que sur un ballon de Blood Bowl.
Il faut savoir que le shroomin'ball possède des effets excitants extrèmements puissants, doublés d'une puissance hallucinogène rarement égalée. Quiconque respire une seule spore de ce champignon voit son énergie décuplée, et ses sens totalement troublés. Ainsi, un halfeling peut arracher le ballon des mains d'un troll en s'imaginant avoir simplement récupérer le sandwich chocolat moules-anchois que lui avait piqué son petit frère, ou bien un arbitre peut croire que le bruit d'une tronçonneuse qu'on démarre n'est que le son que fait sa belle-mère en l'aperçevant en short (et donc l'ignorer totalement). La puissance du shroomin'ball est telle qu'elle affecte même les spectateurs, sans que ceux-ci aient besoin de descendre sur le terrain (ce qui ne les empêche pas de le faire régulièrement).
Il faut également savoir que le shroomin'ball provoque une addiction immédiate et irréversible : quiconque est sous son emprise, ne serait-ce qu'un instant, recherchera inconsciemment sa proximité pour le restant de ses jours. Ce qui explique que les joueurs risquent régulièrement leur vie sur un terrain de Blood Bowl, non pas pour le plaisir du sport comme tout un chacun le croit, mais pour satisfaire leur addiction.

Malheureusement, le Professeur Kinear ne put jamais publier au grand jour cette stupéfiante découverte.
Le réultat de ses recherches lui fut en effet dérobé dans la rue par des hooligans Gobelins, venus assister au 1/4 de finales de la la Ligue des Champions VII, et qui avaient besoins de papier pour manger leurs hot-dwarfs (célèbre sandwich orque) sans se salir les doigts.
A ce jour, l'existance du shroomin'ball n'est donc connue de personne.

...Personne ? Est-ce bien sur ? Non ! Car il se trouve que l'un des gobelins ayant dérobé les notes du Professeur savait lire. Il dévora l'étude et apprit l'existance de ce merveilleux champignon.
Il fit aussitôt ce que tout Gobelin normalement constitué aurait fait : il s'introduisit par effraction sur un stade de Blood Bowl, vola les ballons de la réserve pour collecter les shroomin'balls qui s'y trouvaient, et... et il les mangea avec des amis au cours d'une soirée technorc. Autant dire que ce soir là, nos petits gobelins assurèrent le spectacle...
Une fois les 17 jours de délires shroomin'ballesque passés, nos gobelins se retrouvèrent totalement accrocs au merveilleux petit champignon. Une seule solution pour assouvir leurs besoins : descendre régulièrement sur un terrain de Blood Bowl pour une cueillette en règle ! Et quoi de plus pratique pour cela que de former une équipe de Blood Bowl ??

Et c'est ainsi que l'équipe des Furious Champis vit le jour. Souhaitons-leur une vie aussi longue que faire ce peut, et des paniers éternellement remplis de shroomin'ball !


 
Tag(s) : #Blood Bowl, #Récits, #Humour