Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici le scénario d'ouverture de la campagne Le Souffle des Dieux pour le jeu de rôle Warhammer.

 

 

Introduction

 
Baskerdorf, petit village agricole engoncé dans la Drakwald, au pied des Collines Hurlantes, à quelques jours de la route de Delberz.

La belle et tendre Luisa, la seule et unique fille du meunier et Maire de Baskerdorf, se réveille un matin atteinte d'un mal étrange. Durant la nuit, d'horribles pustules sont apparus sur son visage, et des touffes de cheveux se détachent de son crâne pour parsemer son matelas. Et les horribles symptômes s'aggravent d'heure en heure....

Le père Bertold, l'officiant local de Sigmar, connait un remède sans doute capable de la sauver, mais sa composition requiert une pinte de sang de belette cendrée, animal qui ne vit que dans les Collines Hurlantes...

Qui osera s'aventurer dans les sinistres collines pour en rapporter l'ingrédient capable de sauver la belle Luisa ?

 

 

Synopsis

 

Les PJ vont bien évidemment se proposer pour aller dans les Collines Hurlantes afin de ramener une belette cendrée.

 

En chemin, ils auront à faire avec le Prince Johan, fils d'un petit Seigneur local. Hautain et fier, il cherchera à montrer sons autorité en prenant les PJ à partie pour le 1er motif venu : braconnage, traversée sans autorisation de son domaine, compagnie indésirable (nain, elfe, chien, familier, etc), ...

 

Arrivés dans les collines, les PJ seront témoins de lugubres hurlements, d'inquiétants mouvements aux abords de leur campement, et autres phénomènes de plus en plus anormaux. Ils finiront par s'apercevoir que la sinistre réputation de la région n'est due qu'aux manigances de Bernardt, un ermite soucieux d'éloigner les indésirables afin de conserver la pureté des lieux.

 

Une fois assuré des bons sentiments des PJ, l'ermite se révèle finalement d'agréable compagnie, bien que lunatique et capricieux. Il vivait auparavant à Baskerdorf, et connait bien le père Bertold : "un incapable plus dévoué au vin de messe qu'à la spiritualité". Le remède provient d'ailleurs d'un faux grimoire écrit par Bernardt, volontairement abandonné afin de jouer un vilain tour au pauvre Bertold... Les PJ finiront par comprendre que l'ermite dispose d'un savoir et d'un pouvoir certains qui lui permettraient sans doute de sauver Luisa. Mais encore faudra-t-il le convaincre de bien vouloir sortir de sa retraite...

 

De retour à Baskerdorf, Bernardt diagnostique Luisa. Celle-ci est victime d'une malédiction. Il peut la libérer de l'enchantement, mais qui lui a lancé ce mauvais sortilège ? En enquêtant dans le village, les PJ finiront pas être mis sur la piste de Hans, un jeune homme amoureux de Luisa, et durement éconduit par celle-ci suite à ses avances insistantes. Fier mais plutôt lâche, il ne sera guère difficile de le faire parler. Aldebert, rebouteux local peu apprécié, lui a proposé de se venger de Luisa en lui jetant un sort qui la défigurerait à vie ...sauf si elle acceptait les propositions de Hans, qui pourrait alors demander à Aldebert de la libérer.

 

Lorsque les PJ arrivent à la masure d'Aldebert, située un à l'écart du village, celui-ci a sentit le vent tourner et à pris précipitamment la fuite. Il sera vain d'essayer de le rattrapper...

 

 

 

Conclusions 

 

 

- En sauvant Luisa, les PJ se sont attirés les faveurs des habitants de Baskerdorf.

- Ils ont sympathisé avec le sage et étrange Bernardt.

- Ils se sont fait un ennemi : Aldebert, néfaste rebouteux, malheureusement libre de courir les routes de l'Empire...

- Ils se sont peut être fait un 2nd ennemi : le prince Johann, qui ne manquera très certainement pas une occasion de se venger des PJ si ceux-ci ont eu le dessus lors de leur altercation en forêt...
 
 

Aides de jeu

- Carte de l'Empire pour débutants

- Baskerdorf

- La Barronie de Locken
- Rumeurs à Baskerdrof.
- Rumeurs de l'Acte I
- Bernardt l'ermite
- Aldebert le rebouteux

- Fiches de PNJ standards

 

 

Sources

 

Ce scénario est une reprise, légèrement adaptée pour le besoin, du scénario du même titre, paru dans Casus Belli n°78 et écrit par Tristant Lhomme. Ce scénario original est disponible sur le site de Groule : cliquer ici pour le télécharger.



Pour aller plus loin

- L'altercation avec le prince Johan pourrait prêter à conséquences. Les personnages pourraient être recherchés par les gardes du prince, ce qui ne facilitera ni la chasse à la belette, ni le retour des collines avec Bernardt, ni la poursuite d'Aldebert.

 

- Aldebert ne fait finalement office que de figurant, et s'enfuit dès que le danger guette. Il pourrait faire preuve de plus d'initiative. Par exemple en tendant des pièges aux PJ après leur retour des collines. Ou bien en tentant de se débarasser de Hans pour qu'on ne remonte pasjusqu'à lui. Voir essayer de monter de fausses preuves contre les PJ, ou bien de les livrer au prince Johan.

- Et si Aldebert réusissait à prendre le contrôle du cercle de pierres gardiennes ? (cf article sur Baskerdorf) Le simple rebouteux pourrait alors devenir nettement plus redoutable...

- Pour corser un peu l'affaire, imaginons que l'amoureux éconduit soit le prince Johan, et non le simple Hans...

- Et si les Collines Hurlantes étaient vraiment maudites ? Végatation venimeuse et animée, revenants, gobelins, créature monstrueuse...

 

 

 "Luisa pleure..." dans "Le Souffle des Dieux"

 

 


Le but du scénario est essentiellement de former le groupe des PJ. Il constitue également une bonne introduction pour des rôlistes débutants : un peu d'aventures en forêt, une ambiance inquiétante, un peu d'enquête, une intrigue simple à maîtriser.

Ce scénario sert également à introduire la suite directe de la campagne, basée sur l'enlèvement de Bernardt. Il est essentiel que les PJ sympathisent avec l'ermite, afin qu'ils aient par la suite suffisamment l'envie de lui venir en aide. Faites-en un PNJ attachant par sa jovialité et sa bonhommie, sa sagesse et son altruisme ...et son caractère de mufle et de cochon. Si la sauce ne prend pas, l'alternative est que les PJ aient besoin de lui (par exemple en tant que futur-mentor d'un PJ, ou car il a pris un objet cher à eux en guise de gage pour ses services).

Enfin, ce scénario introduit Aldebert, un adversaire que les PJ croiseront bien plus tard dans une étape déterminante de la campagne (cf "Nuit de Sang" dans l'Acte III). Bien qu'il soit pour cela préférable qu'il puisse prendre la fuite pour le plaisir de le ressortir ultérieurement, cela n'est pas non plus indispensable.
Si Aldebert s'enfuit, ne laissez pas transparaitre aux joueurs sa véritable nature. Celui-ci doit passer pour  un simple néfaste rebouteux, et pas comme un sorcier mutant. Les PJ l'oublieront rapidement, et seront d'autant plus surpris de le croiser à nouveau, son côté chaotique cette fois révélé au grand jour. Les PJ comprendront ainsi que l'Empire est parsemé de petites graines de Chaos en train de germer... Ce qui n'en sera que plus positif pour l'ambiance de la campagne.

 

  Dernière mise à jour : mardi 25/11/2008 à 08h30

Tag(s) : #Jeu de Rôle, #Warhammer, #Luisa pleure, #Scénario, #Le Souffle des Dieux