Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici le récit d'un match de Blood Bowl joué en Mars 2007 sur FBB. Il opposait mes Orques du KBHC Revival aux Décapiteuses, des Amazones coachées par Gab alias Djoby. Feuille de match dispo ici.
Attention ce soir c'est le come-back des redoutables Décapiteuses, des Amazones qui n'en veulent et qui n'en ont ! Et qui comptent bien laver dans le sang une vieille défaite de jeunesse contre ces mêmes orques du KBHC...

Ouverture du match, les Amazones rentrent immédiatement dans le lard. Avec succès : les Orques ne se relèvent que pour se faire plaquer au sol à nouveau. Conséquences, Ankhor, l'un des robustes Orques Noirs du KBHC, finit par prendre la direction de l'infirmerie, victime d'une blessure grave. (la mâchoire fracassée par une femmelette ! j'en connais un qui va être privé de brochettes de squigg pendant quelques temps !).
Les Orques essaient de tenir bon, mais les Amazones continuent de maintenir une redoutable pression physique, et c'est maintenant Green Fizz qui quitte le terrain, sérieusement commotionné par le coup de Tarzane. Dur dur pour les Orques, qui ont perdu l'un de leur pilier physique, puis leur lanceur et surtout meneur de jeu !
Autant dire que les Amazones finissent par inscrire un 1er touchdown, sans autres encombres qu'un léger retard sur le planing initial.

Les Orques se repositionnent, à points pour se remonter le moral en cassant de l'Amazone. Mais non, rien n'y fait, elles glissent entre leurs pattes griffues !
Un coureur orque un peu plus malin que les autres se dit qu'il serait grand temps d'arrêter la castagne pour essayer de filer jusqu'aux en-buts adverses - et c'est ce qu'il fait ! Il réussit à passer les défenses adverses et entamme sa traversée du terrain Amazone.
Krapül le Gob', qui était aller récupérer le ballon après l'engagement, et  se demandait justement quoi en faire, aperçoit la position avantageuse de son camarde de jeu, et se décide immédiatemment à se débarasser de truc qui ne pouvait que lui avoir des ennuis à moyen terme. Le Gob' franchit timidement la ligne adverse, et arme son bras pour une passe... mais que voulez-vous, déjà qu'il avait du mal à porter le ballon à deux mains, je vous laisse le soins de deviner le résultat... Passe lamentablement échouée, sur ce l'arbitre siffle la fin de 1la ère mi-temps.

Deuxième mi-temps, les Orques reçoivent la balle, mais pas les coups cette fois-ci. C'est un âpre combat qui s'engage. Ca se pousse ça se bloque ça se tackle ça se plaque on avance on recule on se repositionne... Résultat si tout le monde tourne autour de la ligne d'engagement, personne n'en décolle.
Mais une coureuse Amazone contourne la mêlée et ses odeurs de sueur rance, et s'approche dangeureusement de notre amis Gobelin, à n ouveau porteur de la balle. Krapül sent le plaquage violent arriver et commence à avoir les mains moites...
Voyant cela, Ukh, le redoutable Orque Noir du KBHC, se décide à mettre les bouchées doubles. L'infirmerie des Décapiteuses se remplit aussi vite que le bas du terrain se dégage. Le KBHC en profite pour se repositionner, coupant ainsi les Amazones du Gob porteur de balle...
Celui-ci, malgré tout de plus en plus inquiet pour sa santé, comprend vite que son seul salut se situe vers l'avant. Il file aussitôt, comme une flèche, zig-zagant entre les jambes des Amazones.
Mais son goût pour les belles choses lui joua un mauvais tour ! Absorbé dans la contemplation des formes généreuses d'une Amazone qu'il venait de dépasser, il ne vit pas qu'il s'approchait dangeureusement d'une autre Amazone pourtant tout aussi plantureuse... Ce qui lui valut de se retrouver le nez dans la boue après un tackle fort justifié de la Décapiteuse. Mais, outrée par le geste obscène que venait lui adresser un Orque, notre plantureuse Amazone tackleuse ne vit pas venir un autre geste tout aussi indélicat, mais nettement plus violent. Ce qui est d'autant plus dommage qu'elle était seule en position de ramasser le ballon et de le dégager... Gageons qu'elle apprécia à sa juste valeur le magnifique sourire que lui adressa le Gobelin en voyant pour la 1ère fois de sa vie une femme tomber à ses pieds. Le début d'une belle histoire, à n'en pas douter !
Et le ballon, pendant ce temps ? A l'abri derrière le rideau de ses camarades, un lineman Orque ne manqua pas de le ramasser, pour filer vers l'en but adverse à la pleine vitesse de ses jambes aussi courtes que pataudes.

Coup de sifllet final, les Orques ont égalisé in extremis ! Et c'est ainsi que se termina ce match de ce magnifique sport qu'est le Blood Bowl.

Ce qu'il advint ensuite du Gobelin et de sa plantureuse Amazone, nul ne le sait...


 
Tag(s) : #Blood Bowl, #Récits, #Humour