Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Warhammer 3] Variante pour les tests en opposition

Cet article pour la troisième édition de Warhammer JdR propose une variante au système de test en opposition présenté en page 52 du Guide du Joueur, fréquemment jugé déséquilibré. Cette variante est extraite telle quelle du recueil de règles maison de Yepesnopes.

Un des meilleurs exemples pour illustrer le problème du système en opposition de Warhammer v3 est de regarder les chances d'un personnage de battre au bras de fer un adversaire de même force. Un personnage avec un score en Force de 5 battra facilement son adversaire, car il disposera de 5 dés de caractéristique (sa Force) contre seulement 2 dés de difficulté (puisque son adversaire à une Force égale). Un personnage de Force 2 aura lui peu de chances de vaincre un adversaire de force égale : il ne dispose que 2 dés de caractéristique contre une même difficulté de 2 dés (difficulté identique puisque les deux protagonistes sont là aussi de même force). Il n'y a là aucune logique : les deux personnages devraient avoir autant de chance de vaincre, puisqu'ils affrontent chacun un adversaire de Force égale à la leur. 

Le problème est en fait tout simple. Il vient du fait que la caractéristique du personnage actif est pris deux fois en compte dans le test en opposition : une fois dans la comparaison à la caractéristique adverse pour déterminer le nombre de dés de difficultés, puis une seconde fois lorsqu'on construit sa main avec ses dés de caractéristique. La faiblesse d'une caractéristique faible sera donc accentuée, et inversement pour une caractéristique forte - et ce même a difficulté égale. La variante de Yepesnopes proposée ci-dessous permet d'arranger simplement ce petit défaut.

Variante de règle pour les tests en opposition

La difficulté d'un test en opposition est égale à la moitié de la somme de la caractéristique de l'adversaire et de son niveau de formation dans une éventuelle compétence concernée. Le résultat indique le nombre de dés de difficulté de l'action, chaque demi point étant converti en dé d'infortune. Chaque spécialisation applicable de l'adversaire ajoute un dé d'infortune supplémentaire à la difficulté.

Simple et efficace, non ?

Si l'on reprend notre exemple précédent, un bras de fer entre personnages Fo5 sera donc un test à 5 dés de caractéristique contre 2 dés de difficulté et 1 dé d'infortune. Le duel entre personnages Fo2 sera lui à 2 dés de caractéristique contre 1 dé de difficulté. Un coup d'oeil aux statistiques de succès du générateur de Laakman montre que les deux situation sont nettement plus équilibrées même si elles ne le sont pas encore parfaitement. Cette variante des tests d'opposition reste malgré tout chaudement recommanndée !

 

___________________________________________

Crédits

Variante de règle : Yepesnopes du forum FFG

Illustration : Maxa-Art (Devianart)

 

Tag(s) : #Jeu de Rôle, #Warhammer, #Règles maison, #Yepesnopes